Quantité vs Qualité: 2 clans s’affrontent!

Quantité vs Qualité: 2 clans s’affrontent!

gettyimages - trouver sur Google
gettyimages – trouver sur Google

Ayant toujours eu tendance à privilégier la qualité de mes fringues, je ne m’imaginais même pas qu’une telle question puisse se poser: quantité ou qualité?

L’idéal serait de combiner qualité et quantité, mais mon (trèèèès) modeste porte-monnaie ne me le permet pas. Et comme ces derniers temps je devais encore plus me serrer la ceinture, je me suis aventurée dans le « vrai low cost » de la mode, c’est-à-dire ceux qui se revendiquent comme tels: les « Chinois », Babou et Tati; véritables temples de la chaussure, du top, de la robe et du sac à 15€/30€ (mais à ce prix, est-ce finalement si bon marché que ça?). Si j’ai eu quelques bonnes surprises (fausses « Ugg » à 6€ qui tiennent bien le choc malgré le traitement que je leur inflige!), j’ai été surtout déçue. Déçue par la qualité, les finitions, les matières, la durée de vie des produits (dans le meilleur des cas vos fringues et chaussures feront la saison avant de finir dans la poubelle, en général elles y atterrissent bien plus vite).

Bref, après essai, même fauchée, je préfère encore le prêt-à-porter « classique » (Etam, Mango, Zara, Kookaï…) ou les petites boutiques indépendantes, quitte à n’acheter qu’une pièce…

Je devais être vraiment perchée pour ne pas les avoir remarquée plus tôt: les ferventes défenseurs des magasins chinois. Au début, j’ai cru qu’elles avaient testé comme moi et que ça dépannait bien, ou que c’est cool car on y trouve des trucs délirants et vraiment pas chers pour une soirée. Mais non, elles ne s’habillent plus que là-bas et le revendiquent: bah oui, c’est moins cher et donc comme ça on peut en acheter plein sans culpabiliser!

Et quand elles me demandent où j’ai trouvé mon magnifique petit pull et que je réponds qu’il a 5 ans et qu’il m’a coûté 60€, elles ne comprennent pas comment j’ai pu investir autant dans un pull (qu’elles trouvaient magnifique quand même jusqu’à ce qu’elles me prennent pour une folle). Et suite à des débats stériles, j’ai compris que 2 clans étaient en guerre: les adeptes de la qualité et les adeptes de la quantité.

Si les première « investissent » justement dans leurs fringues et accessoires, les secondes revendiquent faire des « économies ».

Pour ma part, je suis une « investisseuse » – à la recherche permanente du bon plan certes – j’aime la qualité, les belles matières, les finitions soignées et que mes fringues durent même si ça me coûte un peu plus cher. Maintenant, sur des pièces qui suivent une mode éphémère, ce n’est peut être pas le plus intelligent. Mais quand les autres me parlent d’économies, je doute beaucoup étant donné qu’elles changent tout tous les 3 mois (la différence immédiate est qu’à budget égal, j’ai 1 ou 2 fringues quand elles en ont 7).

Et vous? Dites-moi quel est votre « clan » et pourquoi?

Publicités

Une réflexion sur “Quantité vs Qualité: 2 clans s’affrontent!

  1. Je suis d’accord avec vos remarques. Il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité.
    Si la qualité n’est pas là, ça se voit, il n’y a aucune tenue (pour une fringue), 1 lavage et poubelle! Au final, je pense que ça coûte plus d’essayer de faire des économies au détriment de la qualité.
    Je fais la même conclusion pour tout type de produit : alimentaire (si ce n’est pas bon, je jette! vous parlez d’une économie!), vestimentaire, etc…

Vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s