Vente privée Sandro by Arlettie: La foliiiiiiiiiiie!!!

Vente privée Sandro by Arlettie: La foliiiiiiiiiiie!!!

La semaine dernière a eu lieu la vente privée SANDRO de Arlettie. J’avais essayé une première fois d’y aller le jour du lancement à la sortie du bureau… Mauvaise idée: 300 mètres de file d’attente. N’ayant pas avancé d’un pouce au bout de 15 minutes et voyant l’heure tournée, je n’étais plus très sûre d’accéder à la vente avant la fermeture et donc j’ai fait demi-tour.

Arlettie - Vente privée Sandro - Image trouvée sur le net
Arlettie – Vente privée Sandro – Image trouvée sur le net

J’y suis retournée le samedi, bravant le froid et ma sciatique, dernier jour de la vente… Arrivée à 12h, il y avait quand même 250 mètres de queue (j’avais gagné 50 mètres sur mardi!). Finalement ça avançait assez vite et j’ai pu pénétré les lieux en 45 minutes (j’avais complètement oublié l’invitation « coupe-file » de MyLittleParis via MyLittleApp… En même temps pour se faire insulter… Bref!).

Dedans c’était de la folie. Noir de monde, des fringues partout… et INTERDICTION D’ESSAYER. La petite nouveauté par rapport à la vente MAJE (dont je vous avais rapidement parlé ici), c’est qu’au-delà de l’interdiction d’essayer il n’y avait aucun miroir. Etant venue seule, disons que ça m’a forcée à être (plus) sociable… Autant pour la vente MAJE je n’avais rien pris car je ne pouvais pas essayer, autant là je me suis laissée tentée. Il faut dire que les prix était plus intéressants/abordables que pour MAJE (exemple: 65€ les robes SANDRO / 90€ les robes MAJE).

Par contre j’ai compris le « pourquoi » de l’interdiction d’essayer: une bonne partie des vêtements blancs affichaient de magnifiques tâches de fond de teint… Mesdames, Mesdemoiselles, quand on est pleine de fond de teint (ou de rouge à lèvre fuyant / gloss) on s’adapte ou on s’abstient d’essayer des fringues, c’est franchement dégueulasse. Passons.

J’ai donc craqué pour une robe « d’hiver » noir et blanc graphique (vu la météo actuelle, on peut dire que c’est encore une robe de saison) et une veste « d’été » en coton (que je mettrais si un jour l’été arrive car si elle est très agréable à porter – et trop beau!!! – elle est beaucoup trop fine pour nos températures polaires). Il y avait encore 1 heure d’attente (comme à Disney!) avant d’atteindre les caisses et j’ai donc gambergé pendant 1 heure: je prends la robe, la veste, les 2, non pas bien, oui mais heu… Bref! J’ai pris les 2. Je me suis « limitée » à ses 2 pièces car même si grosso modo la réduction était de 70%, la facture grimpe très vite!

Conclusion,je ne suis pas allée à la vente CARVEN de cette semaine, je vais essayer de m’en tenir à un craquage occasionnel…

Je ne sais pas quelle sera la prochaine vente puisqu’il n’y a rien sur leur site et qu’il n’y avait même pas de flyers pour la vente CARVEN à la vente SANDRO… A suivre…

Bonne fin de week-end et bonne fête à toutes les mamans!!!

Le Liebster Award #3!!!

Le Liebster Award #3!!!

« Action Beauté » m’a gentiment tagguée au Liebster Award!

Comme c’est mon 3° tag (ici le premier, ici le deuxième), je ne répondrai qu’aux questions qu’Action Beauté a posé et si vous êtes curieuses et que vous ne les avez pas encore lu, je vous invite à aller voir mes 2 premiers tags ci-dessus!

liebster-award

Et voici les questions:

1-Quel âge a ton blog?

C’est une bébé-blog de 3 mois!

2-Quels genres d’articles aimes-tu lire?

Tout m’intéresse… Juste je ne supporte pas les fautes d’orthographes (une erreur de frappe ou d’inattention ça arrive à tout le monde mais il y a des limites!!!!) et quand il y en a trop, je sais que je ne retournerai pas sur le blog, même si au départ ce blog me plaît.

3-Quels genres d’articles aimes-tu écrire?

Finalement, j’aime bien écrire des articles sur des tests « beauté » que j’ai fait, comme les vernis ou le bilan des produits « MyLittleBox »… Mais encore faut-il tester de nouveaux produits…!

4-Plutôt robe ou pantalon?

J’aimerai dire « robe » mais en vrai c’est « pantalon ».

5-Fruits ou Gâteaux?

Gâteaux… aux fruits!!! Tartes, clafoutis, crumble…

6-Le talent qu’on t’envie le plus?

Je suis parfaite, forcément, ça fait des envieux. (Humour 😉 )… Non, vraiment je n’en sais rien!

7-Quel est ton parfum préféré?

Je n’ai pas de « parfum » préféré mais je suis accro à l’odeur du monoï.

8-Ton rouge à lèvres préféré?

Ce n’est pas compliqué, je n’en ai qu’un: Dior.

9-Quel pays rêves-tu de visiter?

L’Afghanistan.

10-Quels sont ta chanteuse et ton chanteur préférés?

Bonne question… Je n’en ai plus, j’écoute un peu de tout, je suis branchée sur Radio Nova et j’ai été fan de Muse.

11-Le dernier film que tu as vu au ciné?

Je ne vais jamais au ciné… Harry Potter 7?

Voilà! Vous en savez encore un peu plus maintenant!

Un grand merci à Action Beauté!!!

Hip Hip Hip-anema!!! By Essie: Le Rouge parfait! / The perfect Red!

Hip Hip Hip-anema!!! By Essie: Le Rouge parfait! / The perfect Red!

Hip-anema d’Essie: le vernis rouge parfait! Qui n’a jamais rêvé d’avoir des pétales de coquelicots au bout des doigts? Un rouge « frais »? De printemps? J’en ai rêvé, Essie l’a fait! Dans la collection Printemps 2013 je demande le rouge Hip-anema n°247! Frais, léger, classe, ce rouge se marie avec tout! A consommer sans modération!

Et pour mes ongles abimés, j’ai pris le soin ultra force « rock solid »… Test en cours (pourvu que ça fonctionne!!!).

Et pour vous, quel est le vernis parfait?!

Hip-Anema by Essie: the perfect red nailpolish! Who has never dreamed of having petals of poppies at fingertips? A « fresh » red ? A « Spring » red? I dreamed about it, Essie did it! In the Spring 2013 collection I ask the red Hip-anema n°247! Fresh, light, chic, a red which goes with everything! To consume without moderation!

And for my damaged nails, I took the ultra strengh base coat « rock solid »… Test in progress (Hoping that it works!).

And you, what is your perfect nailpolish?

Weekly Photo Challenge: Patterns

Weekly Photo Challenge: Patterns

Cette semaine le challenge photo du blog Daily Post est « motifs »… J’ai immédiatement pensé à une photo que j’ai prise il y a quelques semaines avec Instagram. Voici la façade de « l’Institut du Monde Arabe » à Paris. J’adore ce bâtiment et ses motifs répétitifs captivants.

This week the photo challenge of The Daily Post is « patterns »… I have immediatly thought of a photo I took few weeks ago with Instagram. This is the frontage of the « Institut du Monde Arabe » in Paris. I love this building and its absorbing repetitive patterns.

Façade de l'IMA @Paris - Instagram
Façade de l’IMA @Paris – Instagram

Et bien sûr, si vous voulez participer et voir plus de photos c’est ici!

And of course, if You want to join the challenge and see more photos it’s here!

Vernis Rimmel London / Rimmel London NailPolish

Vernis Rimmel London / Rimmel London NailPolish

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé vernis… En même temps mes ongles sont dans un sale état depuis quelques temps et même si je ne pense pas que le changement compulsif fréquent de vernis ne soit pas à l’origine de mon « désastre ongulaire », ça ne doit pas l’aider…

Voici mes 2 nouvelles acquisitions (la faute à M. E. Leclerc qui faisait – 40%…!): 405 Rose Libertine et 819 Green with Envy! Avec des noms pareils, la tentation était trop forte!

Rimmel London Nailpolish - Rose Libertine et Green with Envy
Rimmel London Nailpolish – Rose Libertine et Green with Envy

Ce sont mes premiers vernis Rimmel London et je suis fan de leur couleur, du pinceau (qui m’aide beaucoup à ne pas m’en mettre partout), de leur tenue… Le seul « hic », les « 60 secondes », ce n’est pas vrai! Enfin si. Non. Je m’explique: ces vernis sèchent effectivement très vite et en 60 secondes il n’y a plus de risque « d’incorporation » d’une poussière sur le vernis pas sec. Par contre, je m’étais assoupie 5 minutes après la pose et la marque du plaid était bien visible sur le vernis (mais pas de vernis sur le plaid!). J’ai retouché un peu les photos du « Green with Envy » car en fonction de la lumière il tire plus vers le vert ou vers le bleu, donc j’ai essayé de vous retrouver les nuances les plus proches de la réalité.

Alors? Vous en pensez quoi?

Bon weekend!

I did not speak about nailpolish since a long time … At the same time my nails are in a bad condition and even though I do not think that changing compulsively and everyday of nailpolish does is not the cause of my « nails disaster », it must not help .. .

Here are my two new acquisitions: 405 Rose Libertine and 819 Green with Envy! With such names, the temptation was too strong!

These are my first Rimmel London nailpolish and I’m a fan of color, brush (which helps me not put nailpolish anywhere), their duration… The only bad point is the « 60 seconds », this is not true! Finally though. Not. Let me explain: the polish dries very quickly and in 60 seconds there is no more risk of with dust on the dry polish. But I was dozing 5 minutes after putting the nailpolish on my nails and the brand of the plaid was clearly visible on the nail (but no polish on the plaid!). I retouched some photos of « Green with Envy » because depending on the light it draws closer to the green or to blue, so I tried to find the most realistic colors.

So? What do you think about?

Have a good weekend!

Weekly Photo Challenge: From Above

Weekly Photo Challenge: From Above

Cette semaine le challenge était de publier une photo prise « d’en haut »… J’ai déjà publié les vues d’avion… Je n’avais pas trop d’idées pour ne pas me répéter… J’ai finalement baissé les yeux pour voir « d’en haut » ce qu’il y avait « en bas »… Et voilà! Elles ne sont pas belles mes chaussures???

"From above"
« From above »

This week the challenge was to publish a photo taken « from above »… I have already published the views from aircraft … I did not really have any ideas for not repeating myself… I finally looked down to see « from above » what was « down »…  My shoes are beautiful, aren’t they???

Pour participer ou voir plus de photos / To join the challenge or see more pictures

C’est ici! / It’s here!

MyLittleBox: Bilan des produits! / Assessment of the use!

MyLittleBox: Bilan des produits! / Assessment of the use!

Aujourd’hui, après 4 semaines d’utilisation, je voulais vous faire part de mes impressions concernant les produits que j’avais reçu dans la LittleBox du mois d’avril et dont je vous avais parlé ici.

Il y avait donc le shampoing Cristaliste de Kérastase et le biodémaquillant Absolution. J’avais déjà acquis 2 jours avant la CC Cream d’Erborian que certaines ont reçu à la place du démaquillant.

©MaëlleB... 2013

Commençons par les cheveux. Avant de recevoir la Box, j’avais essayé le dernier-né de chez Garnier, la gamme des « Ultra Doux Merveilleux ». Je n’ai pas les cheveux secs mais j’aime utiliser les produits pour cheveux secs car ils rendent mes cheveux encore plus beaux! Alors quand j’avais vu « huile d’argan » sur les flacons, comme bon nombre d’entre nous, j’avais foncé!  Quelle déception! Comment dire, je n’avais pas les cheveux secs, mais ça, c’était avant… Il aura suffit d’une semaine d’utilisation du shampoing + après-shampoing de Garnier pour que je me retrouve avec de la paille sur la tête (une première! J’avais jamais vu ça!). Donc quand j’ai vu le shampoing Kérastase dans la Box, j’étais ravie, puisque sans être « consommatrice » (trop cher!) je connais la réputation de qualité de la marque. Mais comme je ne peux pas me laver les cheveux sans après-shampoing, j’ai craqué et investi dans l’après-shampoing qui va avec! (Oui oui, INVESTI, à 23€ le « lait », c’est bien un investissement!). Si ça m’a piquée de mettre une telle somme dans un après-shampoing, je ne le regrette pas!  La combinaison shampoing+lait Cristaliste a rattrapé le carnage capillaire de Garnier et j’ai le cheveux brillant et soyeux!!! Que du bonheur!!! (Sauf que j’arrive à la fin de mes produits… et que je ne suis pas certaine d’avoir envie de (re)mettre 40€ dans des shampoing… Ça fait une somme quand même… Bref!).

Concernant la peau de mon visage: je vous avais déjà dit ma première impression positive du biodémaquillant, je la confirme haut et fort! J’ADORE ce produit. Finalement, mes yeux ont dû s’habituer et ça ne me pique plus. Je ne sais pas si c’est l’effet combiné du démaquillant et de la CC Cream, mais en 4 semaines d’utilisation j’ai beaucoup moins d’imperfections, les pores sont carrément moins dilatés, mon teint est plus frais et plus « uni ». Bref! J’ai l’impression d’avoir enfin une belle peau (à 28 ans, il était temps)!

Voilà! Donc je suis toujours et même encore plus RAVIE de MyLittleBox! J’espère que la prochaine me séduira autant!!!

Today, after 4 weeks of use, I wanted to share with you my impressions of the products I received in the April’s LittleBox and which I talked about here.

There was therefore Cristaliste Kérastase shampoo and a « bio make-up remover » Absolution. I had already acquired two days before the Erborian’s CC Cream that some others received instead of the make-up remover.

Let’s start with the hair. Before receiving the box, I tried the latest of Garnier in the range of « Ultra Soft Wonderful ». I do not have dry hair but I like to use products for dry hair because they make my hair even more beautiful! So when I saw « argan oil » on the bottle, like many of us, I took it! What a disappointment! How to say I do not have dry hair, but that was before… It will be just a week after using the shampoo + conditioner from Garnier that I find myself with straw on the head (a first! I had never have my hair like that). So when I saw the Kerastase shampoo in the box, I was delighted, because without « consuming » (too expensive) I know the quality reputation of the brand. But as I can not wash my hair without conditioner, I broke down and invested in the conditioner that goes with it! (Yes yes, INVESTED, 23 € for a « milk », it is an investment!). If it stung me to put such a sum in a conditioner, I do not regret it! The combination shampoo + Cristaliste milk has repared the carnage of Garnier and I have silky shiny hair! What happiness! (But I’m at the end of my products … and I’m not sure I want to (re)pay € 40 for shampoo … It’s a sum still … Anyway! ).

On the skin of my  face: I had already said my first impression of bio make-up remover that I confirm loud! I LOVE this stuff. Finally, my eyes had to adjust and it doesn’t hurt me anymore. I do not know if it is the combined effect of cleansing and Cream CC, but after 4 weeks of use I have much fewer imperfections, pores are definitely less dilated, my complexion is fresher and « united ». Well! I feel I finally have a beautiful skin (28 years, it was time!)

That’s it! So I’m always and even more DELIGHTED by MyLittleBox! I hope that the next will be as perfect as this one!

A Net-Shoppé! Encore… / Last Shopping on the Net! Again…

A Net-Shoppé! Encore… / Last Shopping on the Net! Again…

Et j’ai craqué sur le site d’ASOS pour un revival 70′, 80’… Craquage complet de la fille qui se cherche!

Avant un shooting « maison », voici mon panier… Qu’en pensez-vous?

Bon week-end!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Last shopping on the internet! And I fell in love on ASOS website for some items « revival 70′ and 80″… Don’t ask me why, I don’t know!

Just let me show you what I took, before « real » photos!  Do you like it?

Good weekend everyone!!!

Weekly Photo Challenge: Culture

Weekly Photo Challenge: Culture

Prière. Joytisar - Kurukshetra - Haryana - Inde
Prière. Joytisar – Kurukshetra – Haryana – Inde

Femme priant au pied du « Banyan Tree Immortel » qui aurait vu le dialogue entre Krishna et  Arjuna au moment de l’ultime bataille de Kurukshetra, dialogue qui donna naissance au Bhagavad Gita, le message éternel, qui fonde tous les principes et valeurs de l’Hindouisme et qui est la partie centrale du Mahâbhârata (épopée de la mythologie hindoue).

Woman praying at the foot of the « Immortal Banyan Tree » which would have seen the dialogue between Krishna and Arjuna at the final battle of Kurukshetra, a dialogue which gave birth to the Bhagavad Gita, the eternal message, which establishes all the principles and values ​​of Hinduism and is the central part of the Mahâbhârata (epic of Hindu mythology).

Envie de participer? De voir d’autres photos?

Want to be a part of the challenge? To see more pictures?

C’EST ICI / IT’S HERE!

Souvenirs indiens… Part#4: Retour à Delhi et Bilan

Souvenirs indiens… Part#4: Retour à Delhi et Bilan

18 avril 2008: Retour à Delhi

Varanasi Railway Station at night
Varanasi Railway Station at night

Le train arrive enfin  à New Delhi Railway Station avec 5h de retard… Il est donc midi au lieu de 7h. Normal. Les rickshaws nous proposent de nous conduire à Main Bazaar pour 100 Rps… Ce sont vraiment les plus gros arnaqueurs de Delhi ! Main Bazaar est à moins de 300m… De l’autre côté de la rue en sortant de la gare et nous y sommes à pieds en moins de 10 min. On y trouve un petit hôtel sympa et propre pour 300 Rps la nuit. On se promène dans le dédale des ruelles entourant Main Bazaar. Je trouve enfin des chaussures à ma taille dans la boutique qui fait face à la ruelle de l’hôtel.

Mes chaussures indiennes!!!
Mes chaussures indiennes!!!

C’est fou le nombre de mouches que trouve dès que l’on sort des « grands axes ». Il fait chaud mais moins qu’à Varanasi… Bonheur ! C’est cool de se balader en plein cagnard : il y a moins de monde dehors et donc on est moins emmerdé !

Le soir, devant la gare, un connard d’indien a une main trop baladeuse en me croisant au niveau d’une voiture de

Main Bazaar
Main Bazaar

Police… Crise ! Je hurle. Monsieur le rattrape, ça gueule, il s’en fout… La Police s’en mêle. En 2 secondes, le connard, en jeans et chemise rose a pris peur et a détalé au milieu des 15 000 hommes en jeans et chemise rose présent dans l’avenue à ce moment précis. Trop tard. Le policier prend l’affaire très à cœur mais ne parle pas anglais… Un gentleman vient donc faire la traduction… Moment magique que de voir mon homme enragé devoir raconter un attouchement sauvage que j’ai subi en pleine rue à un policier et un inconnu très BCBG. Dépôt de plainte imposé – toujours au milieu de l’avenue bondée. Je ne peux pas le faire en mon nom puisque je suis femme, c’est donc Monsieur qui porte plainte pour le fait qu’on ait « touché sa femme »… Grand moment d’humiliation, de frustration, de colère intenses pour moi qui suis (accessoirement) juriste. Je contiens ma rage pour ne pas aggraver une situation déjà que trop rocambolesque.

Après 1h de rickshaw pour traverser Delhi, le temps aux esprits échauffés de s’apaiser, nous retrouvons mon amie. Soirée de quiétude et de calme. Je n’ai jamais autant apprécié la tranquillité. L’Inde ça vous use.

19 avril 2008: « Journée pépère »

MacDo, KFC, Lodi Garden, spectacle de la Fête du Sport à Connaught Place… La misère à Connaught Place est vraiment la pire. Enfants et adultes semblent shootés à la colle, errant le regard vide et la morve au nez. On touche le fond de la misère.

Lodi Garden - Delhi
Lodi Garden – Delhi

20 avril 2008: Visite au Zoo

Le zoo de Delhi est immense ! Le seul problème est qu’il est à moitié vide. Apparemment, tous les félins ne sont visibles que le matin ( ???)… Ce qui n’explique pas tous les « enclos » vides. Sympa quand toi, bon crétin de touriste tu as déboursé 50 Rps par tête, alors qu’un Indien en lâche 10. A l’entrée du zoo, les bêtes de foire ce ne sont pas les animaux… c’est nous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite, nous décidons d’aller voir un film… Tous sont en hindi et la place coûte aussi chère qu’en France. Tant pis ! Fatigués, nous en resterons là. Je suis malade, j’ai pris un coup de soleil sur la bouche et je ne peux plus manger…

Nous rentrons à pieds. C’est bizarre, je n’ai plus rien à faire de tout… Tout m’est égal.

21 avril 2008: Malade

Journée shopping tranquille ! Ça fait du bien ! Il fait super chaud et j’ai un rhume d’enfer dans un pays où les mouchoirs s’achètent en pharmacie ! Merci la clim !

22 avril 2008: Départ J-1

Des sentiments contradictoires m’envahissent. Je suis déchirée. Déchirée entre l’envie de rentrer immédiatement en France et l’envie de rester ici, dans cet autre monde. Ce pays est magnifique. Le problème ce sont ses hommes (pas les femmes !). La météo annonce 41°C aujourd’hui à Delhi, soit 9° au-dessus des normales de saison… Pas grave ! Il fait toujours moins chaud qu’à Varanasi ! Je ne veux pas partir. Je veux fuir. Je veux rester. Je suis paumée. Désorientée.

23 avril 2008: Départ

Réveil à 4h30 pour taxi à 5h pour avion à 9h. Normal.

L’aéroport est plus strict qu’une base militaire. Je pète un câble. Monsieur (qui ne prend pas le même vol) n’a pas le droit de rentrer dans l’aéroport et une fois dedans je ne peux plus sortir… Et on se fait mater par tous les hommes qui attendent notre bisou d’au revoir comme la scène la plus hard d’un film pour adultes… Au moins dans l’aéroport, une fois passé tous les contrôles, je ne me fais plus emmerder…

Survol des montagnes afghanes - Vol Delhi/Frankfurt
Survol des montagnes afghanes – Vol Delhi/Frankfurt

J’arrive à Munich. Plus de sensations, plus d’émotions. Je suis vide et insensible. Il fait apparemment une petite dizaine de degrés ici-bas… Je vais encore choper la crève…

Bilan à chaud :

 Je suis un iceberg, un bloc de pierre, insensible au monde qui m’entoure, ultrasensible à tout ce qui m’habite dorénavant. J’ai trop d’infos, de données brutes en moi qui me perdent. Je suis lost in translation. J’ai tout pris et tout reçu brut. Ma conception de la vie vole en éclat, mon équilibre est bouleversé entre mon vécu et ce que j’ai vu, compris, appris. Je crois que je veux repartir car j’ai soif de savoir. Je veux apprendre encore et surtout comprendre. Comprendre la vie et peut être trouvé un vrai sens à la mienne. Je ne sais pas exactement ce qui a changé en moi, mais je me sens différente. C’est très étrange. J’ai moins peur.

Ici s’achève mon premier voyage en Inde que je vous ai fait partager en 4 parties (la première ici, la deuxième  et la troisième ). Ce voyage a eu lieu de 2008, sur un coup de tête, j’ai saisi une opportunité et j’ai foncé. Vous aurez remarqué que ce récit est finalement assez négatif. En réalité le tableau n’était pas aussi noir, sinon je n’y serai pas retourné en 2009 et 2010! Je vous ai fait partager ici mon carnet de voyage tel que je l’ai écrit à l’époque, sans apporter de modifications. Et je suis obligée de constater que je note surtout ce qui m’énerve plutôt que ce qui m’émerveille.

Ce voyage a mis mes nerfs à rude épreuve, moi la petite française, étudiante en droit (spécialisée droits de l’Homme) à l’époque. Ce pays m’a autant fait rire que pleurer. Autant émerveillée qu’horrifiée. Comme si le « juste milieu » n’existait pas là-bas et que l’on passe en permanence d’un extrême à l’autre. Et même si râle tout au long de mon récit, j’aime profondément ce pays. Toutefois, je ne conseillerai pas à tout le monde d’y aller. L’Inde ça fatigue car nos sens y sont sollicités en permanence: par les gens qui vous aborde, vous suive pour ne pas dire vous harcèle dès que vous mettez un pied dehors; par le bruit; par les odeurs; par l’instinct de survie… Il n’y a pas de « normes de sécurité » comme nous les connaissons en France ou en Occident d’une manière générale. Ce sentiment de « danger » latent et tout le reste provoque un sentiment d’être vivant que je n’ai jamais retrouvé ailleurs.

Et qu’est-ce que c’est grisant de se sentir vivant et libre…

A suivre…

PS: Je vous prie de m’excuser pour la qualité des photos, mais ce sont (pour la grande majorité) les photos que j’ai prise en 2008 avec mon Canon 4M Pixels – ce qui était un très bon appareil à l’époque! Mais forcément aujourd’hui, ça rend moins bien!

Si vous voulez de plus jolies photos de mes voyages en Inde, j’en ai mis ici aussi!