Souvenirs indiens… Part#2 – Jaipur

Souvenirs indiens… Part#2 – Jaipur

10 avril 2008

Il fait chaud. Même le vent est chaud. Après avoir réglé les 60 Rps (0,85€) de droit d’entrée dans l’aéroport, une heure d’attente encore avant de voir débarquer Monsieur.

Le soir, diner au SAGAR à Defence Colony Market où le Thali Veg est délicieux (mais qu’est-ce que ça blinde!). Balade à pieds dans le quartier, photos avec des vaches sacrées. Partout des hommes dorment dans les camions, à même le trottoir… Misère.

Retour à Malviya Nagar où je nous perd… Juste 1h et 40 renseignements après, un jeune homme sympathique nous raccompagne chez nous. Instant d’humanité qui fait beaucoup de bien! Merci!

11 avril 2008

C’est décidé, nous irons à Jaipur, Agra et Bénarès. Passage au Sea & Sky. 2h et 9000 Rps (128€)  plus tard, c’est conclu pour un trip en train d’une semaine à compter du lendemain.

12 avril 2008

Old Delhi Railway Station. 1h d’attente sur un quai bondé à regarder les gosses qui trient les ordures sur les voies et les cracheurs de bétel. Le train arrive, gentille cohue. Où sont nos places?! Le train est bondé, c’est comme à la télé.

OnTheRoad - India
OnTheRoad – India

Après 6 bonnes heures climatisées (bonheur…) au milieu de la campagne indienne, Jaipur nous tombe dessus. Ou plutôt les rickshaw!!! Enfer. Il fait lourd, très lourd, le temps est à l’orage. Trop de chaleur, trop de sollicitations, de bruits, de tout, je panique un peu (beaucoup?). Suivis et guidés par un conducteur de rickshaw, nous nous posons dans une salle tranquille d’un petit resto proche de la gare. Le chauffeur est toujours là nous attendant à l’entrée.

Le premier hôtel qu’on avait choisi dans le Lonely Planet est plein. Nous atterrissons dans une guesthouse un peu miteuse mais raisonnable. Après une longue discussion/négociation, Sabbir sera notre guide-chauffeur pour visiter la ville le lendemain pour 300 Rps (4,30€) la journée. Il a l’air d’un mec cool… Nous voulons sortir mais l’orage éclate. Il pleut des trombes d’eau qui rafraichissent l’atmosphère… Bonheur! Finalement pas de sortie, mais apéro dans la chambre à la bière au collagène. Vive la Kingfisher et Incredible India!

Je commence à me sentir hors du temps et de l’espace… Je commence à comprendre le véritable sens d’avoir « soif » et l’horreur que cela représente. Je me rends compte de la chance que j’ai d’être française, surtout en tant que femme.

13 avril 2008 – JAIPUR

FromHawaMahal - Jaipur
FromHawaMahal – Jaipur

Journée marathon avec Sabbir. Le Hawa Mahal est en travaux, mais ça n’enlève rien à la beauté du palais. Petit détour par le minaret pour une magnifique vue à 360° de la ville. Premiers singes, cobras et bébés pigeons. Nous montons ensuite au Monkey’s Temple puis au Temple of the Sun God.

Le soleil est violent mais une fois là-haut on est au calme. Vue de dessus, Jaipur, petite bourgade de 2 000 000 d’habitants, s’étend à l’infini entre les collines. La « Cité rose » est d’ailleurs plutôt « bleue ». Les singes dévalent les collines et envahissent la ville.

Retour au rickshaw. Nous allons voir les dromadaires et éléphants devant le palais sur l’eau. C’est magnifique!

Le Palais sur l'eau - Jaipur
Le Palais sur l’eau – Jaipur

Direction le marché mongol, chez un fabricant et grossiste de tissus en tout genre et de tapis. Je ne sais plus où donner de la tête! Puis nous enchainons chez un joaillier. Instant mystique. Dans la boutique aux trésors, un « gourou » minéralogiste indo-canadien nous sort nos vies, nos personnalités intimes en 5 minutes et très en détails. Très sceptique envers tout ça j’ai été vraiment troublée. Comment pouvait-il (sa)voir tout ça? Toutes ces choses si précises qui mises bout à bout de relève plus du hasard et de la chance… Mon aura serait bleue comme la mer…

Nous finissons la journée en silence, sous le choc. Demain il faut se lever tôt pour Agra.

A suivre…

American Apparel Glitter Nail Polish… La déception. / The disapointment.

American Apparel Glitter Nail Polish… La déception. / The disapointment.

Dimanche, je me promenais dans Paris quand l’orage fût venu. Surprise par l’averse je me suis précipitée dans la première porte ouverte: American Apparel! Et là, dégoulinante je tombe sur ça:

AmericanApparelShop@Paris
AmericanApparelShop@Paris

Il tombait des cordes dehors, je n’avais pas de parapluie, il a donc fallu passer le temps! Je n’ai pas pris de photo de mes ongles car tester des vernis sur des ongles déjà vernis c’est pas très classe… Bref!

J’étais assez contente des « Lacquers », les couleurs sont géniales, ils sèchent vite, le pinceau est bien, rien à redire.

fashionmagazine.com
fashionmagazine.com

Et puis tout en haut, ils étaient là! Les Glitters! Nebula, Galaxy, Supernova… Avec des noms pareils, il fallait que je les essaye! Première impression un peu bizarre, les paillettes ça ne s’étalent pas uniformément, je rattrape comme je peux le paquet, ça va, juste je n’ai pas l’habitude. Dans le doute je n’investis pas de suite. Le lendemain je m’étais faite à ces grosses paillettes au bout de mes doigts et je commençais à regretter de ne pas les avoir acheter! Mais les superpositions de vernis étaient trop dégueulasses et j’ai donc dû dégainer le dissolvant. Tous les vernis « classiques » sont partis nickel mais les 3 ongles où j’avais mis les « Glitters » m’ont rendu folle. Tout le vernis partait mais pas les paillettes que j’ai dû arracher une à une avec un autre ongle (j’y suis allée en mode barbare) ce que 1/je déteste et 2/m’a pris beaucoup trop de temps par rapport à d’habitude. Conclusion je suis déçue car j’aimais vraiment le rendu mais pour moi la difficulté pour les retirer est rédhibitoire.

Finalement j’ai bien fait de ne pas acheter ces vernis que je n’aurai pas remis (et c’est quand même 9€ le vernis).

Par contre  j’ai trouvé des Essie en solde… Verdict bientôt!

GlitterNailPolishAmericanApparel
GlitterNailPolishAmericanApparel

Sunday, I was walking in Paris when the storm had come. Surprised by the rain I ran into the first open door: American Apparel! And then dripping, I saw that: (Photo#1)

It was pouring down outside and I didn’t have my umbrella. So I had to pass the time! I didn’t take pictures of my nails because I already had polish on my nails and to test new polish on old polish It’s not « chic »… Anyway!

I was pretty happy with the « Lacquers »: great colors, dry quickly, good brush, no complaints.

And then at the top, they were there! The Glitters! Nebula, Galaxy, Supernova … With such names, I had to try them! First impression a little bit weird, glitters are hard to spread. I caught as I can the mass. It’s okay! Just I don’t use to wear it. In doubt I don’t buy it. The next day I was in love with ​​these large flakes on my fingers and I began to regret not having purchased! Ad nail overlays were too disgusting and I had to unsheathe the solvent. I removed easily all « classic » polishes but three nails where I put the « Glitters » made ​​me mad. All the polish left but not the glitter that I had to remove one by one with another nail (I was in a « barbaric » mood) that 1/I hate that and 2 / It took me too much time than usual. Conclusion I am disappointed because I really liked the result but for me the difficulty to remove it is prohibitive.

Finally I did well not to buy these polishes that I will not use anymore (and it cost 9 €/polish).

Anyway, I found Essie Sale … Verdict soon!

 

 

Galerie

StormIsComing #Paris