Petites (et grandes) joies des ces derniers mois…

Petites (et grandes) joies des ces derniers mois…

A l’instar de mon post « coup de blues/coup de gueule » de l’autre nuit (d’ailleurs je vous remercie pour vos commentaires qui m’ont profondément touchée et reboostée), il n’y a pas eu que du négatif ces derniers mois! Déjà car c’était la plus belle des saisons, que j’ai fêté mes 29 ans et que je me suis autorisée à retrouver des joies simples, voir enfantines!

J’angoissais beaucoup des 29 ans, ultime étape avant les 30 et bilan de vie horrible! Quoi qu’on en pense, quoi qu’on en dise, quand t’es une nana et que t’as 30 ans, tu es supposée « mariée avec au moins 1 gamin dans un « chez-vous » et un CDI »… J’ai bien un chéri… Mais pas le reste! Et à part avoir un « vrai chez-moi/chez-nous » (idéalement pas en France), je ne suis (on n’est) pas trop pressé(e) pour le reste – chacun ses choix de vie. Mais c’est sans compter sur les parents (« Oh, tu sais quoi? Ma copine Machine elle est grand-mère, elle… »), les amis (« Bah alors, c’est pour quand? »), la société (« Votre situation n’a pas changé en 2 ans? Vous êtes toujours célibataire et habitez à 29 ANS chez vos parents???!!! « Heu bah (officiellement sans rentrer dans les détails pour simplifier les choses) oui Madame… » Conn*$%§.)

Et puis finalement… J’ai eu 29 ans et l’angoisse s’est envolée.  Je fais (presque) ce que je veux (peux)! Et j’assume. Et ça fait un bien fou.

Conclusion j’ai régressé positivement ou plutôt j’ai accepté des petits bonheurs tout simple comme porter un pantalon rose fluo, changer de vernis à ongle tous les jours, retomber en enfance à Disneyland Paris (3 times!!! Merci les amies d’avoir des passeports annuels avec des entrées à 21€!!!), passer tout mon été en bustier et bronzer sans marques comme si j’étais partie (alors que je n’ai pas bougé de ma banlieue), j’ai collectionné les pantalons « d’intérieur » d’UNIQLO qui est devenu ma nouvelle marque fétiche et me suis gavée de « BubbleTea » au Zenzoo Bar à Paris…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon, forcément, tout n’est pas pas parfait et je vous fais grâce aujourd’hui de mes crises de frustrations immenses et intenses et incommensurables car la situation fait que je dois faire une croix en ce moment sur tous mes petits plaisirs parisiens… Mais bon, ça passera! Souhaitez-moi juste que ça ne dure pas trop longtemps, SVP!

Bonne journée!

Publicités
Vente privée ELEVEN PARIS by Arlettie: de dimanche à mardi!

Vente privée ELEVEN PARIS by Arlettie: de dimanche à mardi!

Après la vente privée Sandro où j’avais fait des folies (ici) je m’étais demandée ce que pouvait bien nous réserver Arlettie puisqu’il n’y avait aucun flyer annonçant la prochaine vente… Mais ce n’était qu’un leurre! Et la semaine suivante j’ai reçu mon invitation par mail à la vente CARVEN… J’avais très envie d’y aller mais pour le coup ça n’aurait pas été raisonnable du tout et mon manque de temps, la fatigue, le mauvais temps m’ont aidée à être forte! Il n’y aura donc pas d’article sur VP…

image redcarpet-fashionawards.com
image redcarpet-fashionawards.com

Par contre, pour celles qui seraient sur Paris et région parisienne, Arlettie organise une

VP ELEVENPARIS du Dimanche 2 au Mardi 4 Juin.

Et pour s’incrire

(car l’invitation est obligatoire – et d’habitude il y a un code avec vos coordonnées perso)

c’est ici et c’est gratuit!

Invitation Vente Privée ELEVENPARIS
Invitation Vente Privée ELEVENPARIS
Vente privée Sandro by Arlettie: La foliiiiiiiiiiie!!!

Vente privée Sandro by Arlettie: La foliiiiiiiiiiie!!!

La semaine dernière a eu lieu la vente privée SANDRO de Arlettie. J’avais essayé une première fois d’y aller le jour du lancement à la sortie du bureau… Mauvaise idée: 300 mètres de file d’attente. N’ayant pas avancé d’un pouce au bout de 15 minutes et voyant l’heure tournée, je n’étais plus très sûre d’accéder à la vente avant la fermeture et donc j’ai fait demi-tour.

Arlettie - Vente privée Sandro - Image trouvée sur le net
Arlettie – Vente privée Sandro – Image trouvée sur le net

J’y suis retournée le samedi, bravant le froid et ma sciatique, dernier jour de la vente… Arrivée à 12h, il y avait quand même 250 mètres de queue (j’avais gagné 50 mètres sur mardi!). Finalement ça avançait assez vite et j’ai pu pénétré les lieux en 45 minutes (j’avais complètement oublié l’invitation « coupe-file » de MyLittleParis via MyLittleApp… En même temps pour se faire insulter… Bref!).

Dedans c’était de la folie. Noir de monde, des fringues partout… et INTERDICTION D’ESSAYER. La petite nouveauté par rapport à la vente MAJE (dont je vous avais rapidement parlé ici), c’est qu’au-delà de l’interdiction d’essayer il n’y avait aucun miroir. Etant venue seule, disons que ça m’a forcée à être (plus) sociable… Autant pour la vente MAJE je n’avais rien pris car je ne pouvais pas essayer, autant là je me suis laissée tentée. Il faut dire que les prix était plus intéressants/abordables que pour MAJE (exemple: 65€ les robes SANDRO / 90€ les robes MAJE).

Par contre j’ai compris le « pourquoi » de l’interdiction d’essayer: une bonne partie des vêtements blancs affichaient de magnifiques tâches de fond de teint… Mesdames, Mesdemoiselles, quand on est pleine de fond de teint (ou de rouge à lèvre fuyant / gloss) on s’adapte ou on s’abstient d’essayer des fringues, c’est franchement dégueulasse. Passons.

J’ai donc craqué pour une robe « d’hiver » noir et blanc graphique (vu la météo actuelle, on peut dire que c’est encore une robe de saison) et une veste « d’été » en coton (que je mettrais si un jour l’été arrive car si elle est très agréable à porter – et trop beau!!! – elle est beaucoup trop fine pour nos températures polaires). Il y avait encore 1 heure d’attente (comme à Disney!) avant d’atteindre les caisses et j’ai donc gambergé pendant 1 heure: je prends la robe, la veste, les 2, non pas bien, oui mais heu… Bref! J’ai pris les 2. Je me suis « limitée » à ses 2 pièces car même si grosso modo la réduction était de 70%, la facture grimpe très vite!

Conclusion,je ne suis pas allée à la vente CARVEN de cette semaine, je vais essayer de m’en tenir à un craquage occasionnel…

Je ne sais pas quelle sera la prochaine vente puisqu’il n’y a rien sur leur site et qu’il n’y avait même pas de flyers pour la vente CARVEN à la vente SANDRO… A suivre…

Bonne fin de week-end et bonne fête à toutes les mamans!!!

Vente privée Claudie Pierlot: done!

Vente privée Claudie Pierlot: done!

Cette semaine, Claudie Pierlot était à l’honneur chez Arlettie! Lieu magnifique, super promos, staff adorable, bref! J’ai adoré!

Bienvenue à la VP Claudie Pierlot de Arlettie!
Bienvenue à la VP Claudie Pierlot de Arlettie!

Il faut croire que j’ai eu de la chance puisqu’en me pointant comme une fleur vers 15h il n’y avait pas grand monde et j’ai même eu un peu de mal à trouver l’entrée de la vente cachée derrière des travaux… Pas de file d’attente de fou comme j’ai pu le voir sur certaines photos en trainant sur Instagram. En réalité, il n’y avait pas de file d’attente: le bonheur!

Une fois n’est pas coutume: pas de vestiaire obligatoire à l’entrée! Ceci n’est pas plus mal car ça évite la prise de tête sur le « comment je m’habille » – car sinon faut retirer le manteau, le gilet, le sous-pull… Bref! Ce n’est pas parce que j’ai mis un Damart de grand-mère sous mon pull pour ne pas avoir froid que j’ai envie de le montrer à tout le monde!!! Et ensuite, on n’a pas la pression du « où j’ai mis mon (tout petit minuscule) ticket (en papier super « déchirable »)? ». Et moi, ça, ça me va!

Ensuite, et contrairement à la VP Maje, l’essayage était autorisé – toujours sans cabine et à l’arrache, faut pas déconner!

Alors oui, je ne vous ai pas fait d’article sur la vente privée Maje, qui a eu lieu la semaine dernière pour cause de colère immense. Je m’explique. J’attendais avec impatience cette vente et ayant un budget très serré (pour ne pas dire inexistant), je n’avais rien acheté dans les VP précédentes (Lanvin et The Kooples) et  je faisais quasi abstinence de shopping dans le but de pouvoir me faire plaisir à cette vente. Je me pointe, aux anges, la CB au taquet! J’avais prévu THE tenue pour pouvoir essayer devant tout le monde sans me retrouver dans des postures inconfortables et propices à la résurgence immédiate des complexes durement combattus au quotidien. Et là: LE DRAME. Partout était affiché : INTERDICTION D’ESSAYER. Il y avait bien 2 miroirs qui se battaient en duel dans la salle… INTERDICTION D’ESSAYER. Il y a bien eu quelques rebelles rapidement matées par une sécurité aux abois. Et cette interdiction s’appliquait à TOUT: chaussures, vestes, manteaux, robes, pantalons, pull… Il y avait des pièces magnifiques… Mais je ne mettrais pas 90€ dans une robe – aussi magnifique soit-elle – si je ne suis pas sûre qu’elle m’aille. Comment vous dire: je ne sais pas qui de Arlettie ou de Maje m’a « pourrie mon groove », mais j’étais tellement impatiente et j’avais tellement prévu de me faire plaisir à cette vente que cette interdiction m’a fait l’effet d’une claque monumentale ou une grosse douche froide (au choix). J’étais donc « colère ». Bref!

J’ai ravalé ma rancune éternelle et je me suis donc pointée à la vente Claudie Pierlot. Je ne sais pas pour vous, mais quand j’entends parler de Claudie Pierlot, je vois des cols claudine partout! Et finalement, elle a vraiment de beaux cols Claudie! Il y avait un choix de fou! Et franchement, ces vêtements sont magnifiques et les coupes parfaites! J’ai longtemps hésité entre une jupe bleue à pois blancs qu’on aurait cru taillée sur moi et un top blanc avec un col multicolore et un noeud tombant… Finalement, entre mon a priori de la marque sur les cols et les regards envieux des fashionistas présentes (« tu l’as trouvé oùùùùùùùù?????? » – à ce moment précis j’avais l’un des 3 exemplaires restants entre les mains et les 2 autres étaient bien gardés aussi), j’ai craqué pour le top! (Et puis une jupe parfaite à pois j’en trouverai une ailleurs!).

Alors avis aux Parisiennes et celles qui seront sur Paris aujourd’hui et demain: cette vente se termine demain, c’est-à-dire SAMEDI 27 AVRIL à 19h. Il y a eu un nouvel arrivage de 6000 pièces supplémentaires et 20% de remise est accordée en plus dès l’achat de 4 articles! Pour recevoir votre invitation par mail allez sur le site d’Arlettie (ici) ça vous prendra 1 min!

VP Claudie Pierlot c'est jusqu'à samedi 27 avril!!!
VP Claudie Pierlot c’est jusqu’à samedi 27 avril!!!

Et quant à moi, comme ma raison à des limites… J’attends déjà la prochaine VP: SANDRO!!! (qui aura lieu dans 3 semaines!).

VP Sandro: du 15 au 18 mai 2013 sur invitation (dispo sur le site d'Arlettie)
VP Sandro: du 15 au 18 mai 2013 sur invitation (dispo sur le site d’Arlettie)

Sur ce, bon weekend!!!

Still a little girl - #instagram #overthewindow #claudiepierlot
Still a little girl – #instagram #overthewindow #claudiepierlot
Vente Privée The Kooples

Vente Privée The Kooples

Arlettie a encore frappé… Après Lanvin, me voici à la vente privée The Kooples…

The Kooples, comme son nom ne l’indique pas est une marque française lancée en 2008 par les frères Elicha, fils du créateur Tony Elicha fondateur de la marque Comptoir des Cotonniers… (Tout de suite tout s’éclaire concernant le marketing: après le tandem « mère-fille » voici les – vrais? – couples!)

TheKooplesMedley
TheKooplesMedley

Bref! Même lieu, même cérémonial du vestiaire et même absence de cabines d’essayage… Mais 100 fois plus de monde, femmes mais aussi hommes fouillant frénétiquement sur les portants et les bacs bondés. Une fois de plus je n’ai pas craqué… Et j’ai trouvé la motivation ultime pour suivre et tenir le régime + un programme ETMG (élimination totale des masses grasses – selon l’expression consacrée par Bruny): l’essayage de fringues sans cabines entourée de gamines jeunes femmes, 1m78 au garrot, taille 32, les mêmes jambes que dans les magazines de maillots de bain… qui se plaignent de leur cellulite… J’ai eu beau mater son cul (oui c’est mal, mais elle l’a cherché), elle avait un corps « photoshop » au naturel… Conclusion j’ai réussi à rester digne: j’ai ravalé mes larmes en voyant mes propres cuisses dans le miroir – qui ressemblaient à 2 gros machins plein de jelly – et je n’ai pas commenté à voix haute son propos (genre: « Ta g***le, tu veux qu’on échange con****e? »). Bref! J’ai du boulot!

Sinon, j’ai vu pas mal de trucs sympas, surtout des robes.

TheKooplesDresses
TheKooplesDresses

Niveau chaussures il n’y avait pas grand chose… En tout cas 3 pauvres paires qui se battaient en duel pour les femmes. Beaucoup plus de modèle pour les hommes. Et n’y étant pas allée le premier jour, il restait surtout les grandes tailles… Et j’ai découvert que la marque taillait grand – à moins de sacrés défauts de fabrication sur les produits que j’ai essayé – je rentrais dans du 36 (ça fait un bon bout de temps que ça ne m’était pas arrivé) et le 40 était vraiment trop large (alors qu’avec mes petits kilos d’hiver je fais plus un bon 38/40 qu’un 36/38)…

©MaëlleB... 2013

J’ai beaucoup aimé cette petite robe blanche, mais elle était un peu juste et en polyester, donc elle est restée là-bas… 85€ au lieu de 185€ ce n’était pas mal mais à ce prix-là je préfère des matières plus nobles comme de la soie par exemple (voir la robe grise sur la photo plus haut).

Et finalement j’ai vu que les prochaines ventes privées prévues pour avril et mai étaient MAJE et SANDRO… Il ne m’en fallait pas plus pour épargner ma CB!

Et pour les Parisiennes et Franciliennes intéressées par ces ventes privées, c’est Arlettie qui les organise (mais au moment où je rédige ce post je n’arrive pas à retrouver la page d’inscription), vous pouvez vous inscrire gratuitement sur le site MyLittleParis ici qui relaye les ventes privées.